vendredi, 29 avril 2016

30 avril journée mondiale de la mobilité et de l'accessibilité : stop à l'immobilisme sur la question des transports!

La mobilité est un droit essentiel à tout être humain! C'est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l'accessibilité.

En effet, force est de constater qu'au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes - en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc -, ce droit à la liberté de déplacement n'existe pas!

L'obligation d'accessibilité des transports publics à été annihilée par la loi du 5 août 2015. Ce texte crée de fait une rupture d'égalité : il ne permet pas de reconnaitre aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l'accès aux transports.

En milieu rural notamment la situation est dramatique : pour toutes les personnes à mobilité réduite c'est la triple peine : une grande insuffisance de transports publics, l'inaccessibilité de ces derniers et des transports à la demande très couteux. En milieu urbain la situation n'est guère plus enviable : la voirie n'est pas adaptée aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant, avec une canne, avec un équilibre instable, à vélo ou avec une poussette : les obstacles sont trop nombreux!

Toutes ces entraves à la mobilité sont autant de freins à la liberté d'aller et venir des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des usagers des transports, des parents avec poussette, des piétons, des cyclistes,...Des freins qui contribuent à isoler encore davantage un certain nombre de ces personnes et à laisser perdurer les discriminations.

Le collectif pour une France accessible demande donc que soit respecté le droit fondamental d'aller et venir, pour que chaque citoyen, quel que soit son handicap, son age ou sa situation puisse se déplacer librement comme tout un chacun.

Les commentaires sont fermés.