• L'AAH va augmenter à 800 euros début octobre

    10 € de plus pour boucler le mois. A partir d'octobre 2014, le montant maximum de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) va passer de 790.18 € à 800.45 €.

    Un coup de pouce d'1.3% correspondant à l'inflation prévisionnelle. C'est un peu moins que l'an dernier : +1.75%. Mais la hausse des prix ayant été limitée à 0.4% entre août 2013 et août 2014, la revalorisation va se traduire par un léger gain de pouvoir d'achat (+0.9%). L'AAH n'a donc pas été gelée, conformément à ce qu'avait annoncé Manuel Valls, en avril.

    Article issu du magazine Faire-Face

  • Legs, parlons-en sans tabou

    Pour la première fois, l'Association des Paralysés de France diffuse une campagne sur les radios et TV locales sur le thème des legs, donations et assurances-vie, en faisant témoigner ses bienfaiteurs. C'est la première fois qu'une association donne entièrement la parole à ses bienfaiteurs et aborde, au travers de leurs propos sans détour, ce thème qui reste encore souvent tabou.

    L'APF sera présente sur une vingtaine de chaînes de télévision locales et près de 500 stations radios locales, cette semaine et la semaine du 29 septembre.

    Des spots courts d'une minute, diffusés dans le cadre d'un programme intitulé "Place à la Santé", mettent en scène des témoignages de bienfaiteurs ayant choisi de transmettre une partie de leur patrimoine à l'association. Ils expliquent les raisons de leur choix, le sentiment que cela leur procure aujourd'hui, l'accueil qu'ils ont reçu à l'APF, le lien qui les unit maintenant à l'association. Nous les remercions chaleureusement.

     

     

  • Nouvelle ponction de l'Etat sur le budget de l'AGEFIPH!

    La CFDT, l'APAJH, l'APF, la CFPSAA et l'UNISDA, membres du conseil d'administration de l'AGEFIPH, dénoncent la nouvelle ponction de 29 millions d'euros, opérée par l’État sur le budget de l'AGEFIPH dans le cadre de la préparation du projet loi de finances 2015. L'AGEFIPH, association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, est une association paritaire élargie. A ce titre, la décision unilatérale prise par l’État, qu'elle qu'en soit la finalité, s'inscrit en contradiction avec la convention multipartie triennale conclue en novembre 2013 et avec la méthode prônée par le gouvernement qui dit viser à privilégier le dialogue social mais qui, apparemment, quand cela l'arrange, n'hésite pas à passer outre!

  • Projet de loi adaptation de la société au vieillissement : les personnes en situation de handicap attendent des MDPH à la hauteur de leurs besoins!

    Alors que le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement est voté à l'Assemblée Nationale aujourd'hui, l'Association des Paralysés de France (APF) maintient ses inquiétudes vis-à-vis des Maisons de l'Autonomie (MDA) et tient à rappeler ses fortes attentes par rapport aux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

    Si l'association salue certaines mesures - rapport sur la prise en compte de la suppression des barrières d'âge concernant l'octroi d'un droit à compensation et création des Conseils départementaux de la citoyenneté et de l'Autonomie (CDCA) - elle n'en demeure pas moins inquiète sur le manque de moyens des MDPH qui occasionnent de nombreux dysfonctionnements ne permettant pas de répondre aux besoins et attentes des personnes en situation de handicap et e leur famille.

    Ainsi, l'APF demande d'urgence l'amélioration des moyens et du fonctionnement des MDPH pour que ces dispositifs d'accès aux droits puissent remplir leurs missions conformément à la loi handicap dub 11 février 2005.

  • Faire-Face devient un bi-média!

    Faire-Face le magazine des personnes en situation de handicap moteur édité par l'APF, fait peau neuve et devient aujourd'hui un bi-média : un magazine bimestriel et un site internet dédié avec une nouvelle baseline : "Mieux vivre le handicap moteur" et une nouvelle identité graphique.

    Le magazine Faire-Face est à la fois enrichi et recentré sur des sujets pratiques liés à la santé, aux droits, aux aides techniques; le site internet www.faire-face.fr est, quant à lui, consacré au décryptage de l'actualité à travers le prisme du handicap moteur.

    Le site www.faire-face.fr propose également des contenus et services payants tels que la publication de petites annonces, l'achat de guides pratiques, d'anciens numéros ou de dossiers spécifiques.

    Faire Face arrive également sur tous les réseaux sociaux! Retrouvez toute l'actualité sur Facebook, twitter et Google+

  • Casting : recherche jeune homme IMC pour film de cinéma

    Dans le cadre de son prochain long métrage, le réalisateur Stéphane Brizé recherche un jeune homme (17-21 ans) atteint d'une infirmité motrice cérébrale. Si vous êtes intéressé, vous pouvez envoyer un mail via l'adresse indiquée dans l'annonce :

    Nord-Ouest Productions et le réalisateur Stéphane Brizé recherchent pour le tournage d'un long-métrage de cinéma un jeune homme (17-21 ans) atteint d'une infirmité motrice cérébrale, se déplaçant en fauteuil roulant (de manière permanente ou non). Il sera nécessaire qu'il puisse dire du texte sans recours à une assistance à la communication.

    Pour vous présenter, veuillez adresser une photo et vos coordonnées ainsi que, si possible, une vidéo de quelques minutes (même faites avec un téléphone portable) dans laquelle vous dites votre nom, votre âge, votre lieu d'habitation, le niveau de vos études et ce qui motive votre envie de participer à un film, à l'adresse suivante : laviemoinschere2014@gmail.com

    Date limite d'envoi : le 30 septembre 2014

  • Florence accessible en fauteuil roulant

    Rudy et Julien vous font partager leur voyage à Florence en image, et avec commentaires à l'appui, pour vous donner des conseils sur les lieux à visiter dans cette très belle ville lorsque l'on est en situation de handicap moteur.

    N'hésitez pas à consulter leur site, ils ont déjà pu faire d'autres voyages en France ou en Europe et vous donneront peut-être à vous aussi l'envie de voyager!

    Lien de la vidéo : cliquez ICI

    Descriptif du voyage à Florence en images : cliquez ICI

     

  • Handidanse : reprise des cours dès le 15 septembre

    Si vous êtes intéressé(e)s pour pratiquer de la Handidanse, vous pouvez rejoindre le cours de Béatrice Delforges qui débutera le 15 septembre à la Maison des Associations rue André Malraux de Saint-Etienne de 16h à 17h.

    Pour plus de renseignements vous pouvez la contacter par mail à l'adresse suivante : bea4tony@yahoo.fr

    Bonne rentrée sportive!

  • Colloque sur la déficience visuelle à Lyon

    Prochain colloque de R4P :

    déficiences visuelles : troubles visuels avec difficultés associées

    le mercredi 15 octobre 2014 de 18h à 20h à Bron (près de Lyon)

    Colloque ouvert à tous : usagers, parents et professionnelle

    Entrée libre

    Contact : Animation R4P - Pascale Roger Dalbert : 04 72 11 52 58

    Mail : contact@r4p.fr - site internet : www.r4p.fr

  • Un mémorial pour les victimes handicapées du nazisme à Berlin

    Mardi 2 septembre, un mémorial pour les personnes handicapées physiques ou mentales exécutées par les nazis a été inauguré à Berlin.

    Elle s'appelait Anna, née en 1915 dans la région de la Ruhr. Son handicap l'empêche de suivre une scolarité normale. Le diagnostic des médecins allemands est sévère "idiotie congénitale". Dès l'âge de 20 ans elle est dans le collimateur des politiques nazies contre les personnes handicapées. Au nom de la loi pour prévenir les maladies héréditaires, Anna est stérilisée de force. En 1941, comme 2000 autres malades, elle est expédiée au château de Grafeneck, dans le Jura allemand. Le 7 mars, elle sera exécutée dans la chambre à gaz de ce sinistre centre d'extermination. Comme elle, 10 000 personnes seront exécutées ici.

    La capitale allemande a donc rendu mardi 02 septembre un hommage aux personnes handicapées exterminées par le régime nazi. De 1940 à 1941, des médecins allemands ont euthanasiés pas moins de 70 000 personnes handicapées physiques et mentales, des enfants qui avaient des troubles mentaux et des personnes considérées comme "inadaptés" sociaux. Hitler appelait ça "la mort par compassion". Ces exterminations avaient pour but "la préservation de la pureté de la race".

    Le mémorial est un grand mur de verre situé devant le Tiergarten de Berlin là ou les nazis avaient installé les bureaux du programme d’extermination. Un panneau explique comment étaient ces politiques. Le mémorial permettra de se souvenir des victimes, de leur rendre hommage et aussi de faire acte de pédagogie.

    En France, une pétition avait circulé pour qu'un tel mémorial soit aussi construit. Cette demande n'a pour le moment pas aboutie.